Un film …

Hier soir j’ai regardé en partie le film qui passait sur Arté: Les Particules élémentaires, librement inspiré du roman de Michel Houellebecq. Je n’ai pu le voir en entier, mon amie m’ayant appelé au milieu du film puis mon chéri à la fin. Mais ce que j’en ai vu a beaucoup raisonné en moi. J’ai ressenti comme une gifle notamment dans la scène où cette femme infirme se suicide en se jetant du 10 ème étage.
Toute la problèmatique qui m’occupe l’esprit aujourd’hui s’y trouvait rassemblée. Une femme aimée mais malade qui ne peut avoir d’enfant, une autre qui finit infirme, après avoir rencontré l’amour, amour qui tarde tant à se décider pour continuer avec elle malgrè son infirmité, qu’elle préfère se suicider. C’était d’une grande violence pour moi. Je sais qu’il me faudrait parler de cela en séance, cela m’a trop choquée, mais je ne sais si j’en aurais le courage.

Je pense que j’essaierai de lire le livre, je ne sais trop qu’ en penser, le film ne lui est -semble-t-il- pas fidèle, et les critiques sont partagées …

3 commentaires à “Un film …”


  1. 0 victoire 4 déc 2009 à 16:02

    J’ai lu le livre… Houellebecq suscite la controverse.
    Pour certains, c’est un brillant écrivain, d’autres lui reprochent son absence de style.
    Difficile de résumer « les particules.. ». disons que c’est un roman sur les illusions.

  2. 1 eve 9 déc 2009 à 22:39

    dommage que tu te fasses du mal en regardant une fiction finalement, la réalité que l’on croise ou vit tous les jours est assez dure comme ça, non? sinon je vois que ta vie prend une jolie tournure, hormis cette rencontre avec ce stupide médecin (ah! la solidarité masculine!!) qui bafoue le secret médical! tu as quand même bien réagi avec ton ex même si cela t’a remué des souvenirs douloureux, retourne vite dans le présent et le futur avec ton amoureux sans complexe! bisous ma belle et comme le temps passe trop vite je te souhaite déjà un merveilleux Noël, ève…..

  3. 2 papillon23 10 déc 2009 à 9:28

    Bonjour ma chère ève
    C’est justement parce que cette fiction rejoint ma réalité qu’elle m’a fait mal, ou plutôt que j’ai ressenti une telle violence en la voyant. C’est comme si je la vivais. Sans doute parce que j’ai souvent envisagé cette extremité là, sans y être rééllement confrontée. Encore du pain sur la planche en analyse !
    Sinon je continue à profiter de la vie et de mon bonheur tout neuf avec T.
    Merci de ton passage et bonnes fêtes de fin d’année à toi aussi et à tous tes petits bouts à gâter …
    Bises ma belle
    Papillon.

Laisser un commentaire



ortorexico-boulimicus |
Love it,or leave it alOne |
le crocophilou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poèmes
| Hystoria...histoire de...
| Moi...Mes amis...Mes emmerd...