Anniversaire

Dimanche cela faisait un an que je suis partie de mon domicile. Après dix sept ans de vie « commune » avec quelqu’un avec qui je n’avais rien en commun. Dur constat, que je fais chaque jour de ma vie, et que je faisais déjà depuis des années, ce qui ne m’a pas empêchée de continuer malgré tout à m’entêter. Dix sept ans de mutisme et d’incompréhension, sa longue descente dans l’enfer de l’alcool et mon long apprentissage de la mort. Ne plus vivre, apprendre chaque jour à se détacher de cette vie qui ne m’apportait rien, alors que je pensais tout tenter pour avoir moi aussi ma petite parcelle de bonheur.
Le bonheur que je vis actuellement a pour effet insidieux de mettre en relief  cette distance qu’il y avait entre lui et moi. Distance que j’ai tenté de combler en me fondant en lui, en m’oubliant. Pourquoi ? Je n’en sais toujours rien. L’amour ? Sans doute au début mais il a si vite laissé place à autre chose.

Grand Week-end pour moi. Celui où j’ai pu enfin m’ouvrir à T. lui exprimer mes angoisses face à mon handicap, celui de ce drôle d’anniversaire et celui où je lui ai présenté ma grand mère. Je redoutais un peu cette présentation, qui finalement s’est  bien passée.

Drôle de vie en tout cas. Je suis quasiment certaine que je n’aurais pas tant apprécié T, si je n’avais vécu avec mon ex avant de le rencontrer. Et il ne m’aurait peut-être pas aimée s’il m’avait connue avant, car il a lui aussi ses failles, ses déchirures, et je ne l’en aime que bien plus encore … Et surtout il me réapprend que l’on peut vivre tout simplement…que JE peux vivre.

3 commentaires à “Anniversaire”


  1. 0 victoire 17 déc 2009 à 17:20

    Une note très émouvante…

    je n’ai jamais aimé cette expression « tomber amoureuse ». L’amour nous élève plutôt.
    Je trouve que tu prends un bel envol.

    Bonne fête de Noël

  2. 1 Melyna 17 déc 2009 à 22:14

    Coucou,
    je profite d’être sous la neige (et donc pas au boulot) pour te souhaiter de joyeuses fêtes de fin d’année en compagnie de ton cher et tendre . Tu réapprends à vivre avec son aide, c’est génial pour toi.
    Bises
    M.

  3. 2 papillon23 17 déc 2009 à 22:44

    Merci Mélyna et Victoire.

    Je réapprends effectivement à vivre avec lui et c’est la première fois depuis des années que je ne redoute pas Noël.
    Les chants que nous répétons pour la chorale me transportent même de joie …

    Bonnes fêtes et merci encore de votre passage.

Laisser un commentaire



ortorexico-boulimicus |
Love it,or leave it alOne |
le crocophilou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poèmes
| Hystoria...histoire de...
| Moi...Mes amis...Mes emmerd...