mieux…

Je vais mieux aujourd’hui et remercie tous ceux qui m’ont répondu.

Ce mieux je le dois non pas à une discussion, mais plutôt à un médicament qui me permet quand je vais vraiment mal d’aller mieux. J’avais honte de le dire, mais après tout je n’y peux rien, c’est comme ça, et je travaille à aller mieux, alors pourquoi avoir honte de ce que l’on est ?
La fatigue joue beaucoup dans ces états d’esprits un peu négatifs qui me prennent, aussi j’ai décidé de rester chez moi tranquillement demain, à dormir, me reposer plutôt que de partir le rejoindre ce soir et devoir me lever à 5h30 du mat pour l’accompagner à son concours. Je ne le lui ai pas encore dit, pour qu’il ne soit pas destabilisé pour jouer aujourd’hui (si son équipe perd aujourd’hui, ils ne jouent pas demain, et il rentre donc ce soir) il ne sera donc pas tenté de perdre, même inconsciemment.
Je me reposerai et j’irai au ciné toute seule comme une grande. Je me ferai plaisir et tenterai de vivre pour moi.

PS: J’ai rêvé cette nuit. Je rencontrais quelqu’un d’autre par meetic là aussi, accompagnée du meilleur ami de T. Je me sentais donc un peu surveillée, pas vraiment libre de découvrir cet autre. Il me plaisait bien et fabriquait des chaussures (quand on sait mes pb à ce sujet !). Mais finalement je lui préférais T. Je ne voulais tout gâcher pour une amourette.
Dois-je en déduire que j’ai trouvé chaussure à mon pied ? J’ose l’espérer…

3 commentaires à “mieux…”


  1. 0 victoire 28 fév 2010 à 22:51

    Pourquoi avoir honte?
    Une médication est une béquille..elle ne règle pas mais elle permet de s’appuyer un peu dessus.
    Tu fais le reste du travail auprès de ton thérapeute.
    Les deux phases d’une bonne prise en charge non?

    Bon repos à toi :)

  2. 1 Elle 1 mar 2010 à 21:32

    Il faut qu’il y ait un équilibre entre vous 2. Et c’est bien de garder ses loisirs/amis. Du moins, de leur laisser une place dans ton couple.
    Je ne peux donc que t’encourager dans ta démarche de « te faire plaisir » et « vivre ta vie pour toi » :)

  3. 2 papillon23 2 mar 2010 à 11:19

    Oui, merci.
    Je prends le médicament comme tel, une béquille. Après tout je ne me contente pas de cela, comme tu le dis victoire. Et c’est vraiment occasionnel.
    Pour les sorties seule, j’essaie de m’y tenir, mais pas facile de les prendre comme un plaisir que je me fais plutôt que comme une « punition » que je lui inflige ! Punition fictive puisque lui ne le prend absolument pas comme tel, et qu’il a tout à fait raison. J’en ai parlé en séance, mais j’ai pas encore vraiment dénoué…

Laisser un commentaire



ortorexico-boulimicus |
Love it,or leave it alOne |
le crocophilou |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | poèmes
| Hystoria...histoire de...
| Moi...Mes amis...Mes emmerd...